Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA MEMOIRE EN MARCHE

LA MEMOIRE EN MARCHE

Libre, fidèle et indépendante. Jetée au vent de l'espérance, contre l'oubli et pour demain...

Martin Niemöller (1892-1984)

Martin Niemöller fut l’un de ces pasteurs qui adoptèrent une attitude de défiance vis-à-vis du régime nazi dès lors que celui-ci ordonna ouvertement des mesures antijuives, et qu’il entreprit d’utiliser l’Eglise allemande comme outil de sa propre propagande. A l’origine, dès l’automne 1933, de la « Ligue d’urgence des pasteurs », il n’eut de cesse de s’opposer au dévoiement de la foi chrétienne, jusqu’à être inquiété voire menacé par les autorités nazies. Seule sa popularité, y compris auprès des protestants à l’étranger lui permit de retarder des sanctions plus dures qu’une simple et prématurée mise à la retraite.

 

La persécution des pasteurs récalcitrants se poursuivit cependant sans relâche. Dès 1935, cinq cent pasteurs furent emprisonnés du fait de leur opposition aux thèses développées par l’Eglise officielle du Reich. Des dizaines furent dirigés vers les camps de concentration, comme Paul Schneider en 1937. Malgré tout, Martin Niemöller persista à la tête de l’Eglise Confessante dans sa désobéissance spirituelle, jusqu’à devenir une figure emblématique et forcément gênante pour les nazis. Arrêté en 1937, jugé en 1938, on le déporta dans le camp de Sachsenhausen puis dans celui de Dachau (1941) auquel il survivra.

 

Figure de la foi résistante, il est l’auteur d’un poème célébrant le refus de la soumission à la loi du silence. La Fondation Martin Niemöller en diffuse une traduction fidèle :

 

Quand ils sont venus chercher les communistes

Je n’ai pas protesté,

Je n’étais pas communiste.

 

Quand ils sont venus chercher les sociaux démocrates

Je n’ai pas protesté,

Je n’étais pas social démocrate.

 

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes

Je n’ai pas protesté,

Je n’étais pas syndicaliste.

 

Puis ils sont venus me chercher,

Et il ne restait personne pour protester.

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :